• senegal Novembre 2009 457

     

    Le 17 février dernier, nous avons décidé, en compagnie de Nathalie (1 parisienne) et de son fils Dorian, d'aller au Siné Saloum, une très belle région.Chapeau et/ou casquette, crème solaire, et surtout bouteilles d'eau, la journée promet d'être longue....et chaude

    Celle-ci ne pouvait se faire sans un bon guide-chauffeur-ami,  Amagor, et un bon véhicule son 4X4.

    Nous sommes partis de très bonne heure... Pat devant, à côté d'Amagor, Nath, Dorian et moi à l'arrière.

    Promis, on ne roulera pas vite, d'abord ,de la route, et ensuite, de la piste et mon dos......

    Nous sommes sur la route, Amagor accélère, un dos d'âne pris un peu vite, et hop....je saute à l'arrière, ma tête cogne le plafond du 4X4 et je casse mes lunettes, que j'avais sur la tête!!!! Rien de bien méchant, mais Nath s'est fait très mal à la nuque....on se calme et Amagor lève un peu le pied!!!!!

    Un peu de géographie...

    Cette région se trouve à moins de 200 km au sud de Dakar, et est certainement l'une des régions naturelles les + étonnantes et magnifiques du Sénégal. Le delta couvre environ 334 000 ha qui se divisent en 9 forêts classées, 2 aires marines protégées, 2 réserves naturelles communautaires sans oublier les 76 000 ha du parc naturel du delta du Saloum. Le tout classé Réserve mondiale de la biosphère par l'Unesco et Zone humide d'importance internationale (Ramsar) .

    canet-mai-2010-0152--2-.JPG

    Coincé entre la Petite Côte et la Gambie, le delta du Saloum recèle un fouillis inextricable de milliers d'îles, canaux et bancs de sable, où la mangrove, cette formation végétale composée de palétuviers surgis de l'eau, s'épanouit à l'infini.

    canet-mai-2010-0154--2-.JPG

    canet-mai-2010-0150.JPG

    canet-mai-2010-0114--2-.JPG

    C'est aussi l'un des + grands sites ornithologiques d'Afrique de l'Ouest, où cohabitent près de 200 espèces d'oiseaux (pélicans, marabouts, sternes, hérons, aigrettes...)

    canet-mai-2010-0138--3-.JPG

    sans oublier profusion de poissons, coquillages et crustacés  : barracudas, thiofs, mérous, huîtres de palétuvier, crabes violonistes... (textes sortis du Guide du Routard 2011) mais photos de...moi!!!!

    canet-mai-2010-0139--2-.JPG

    canet-mai-2010-0129--2-.JPGcanet-mai-2010 0143-copie-1

    Voilà pour la présentation...maintenant zou, on part faire la ballade!!!

     

    Sur notre route, en allant vers Djiffer, on roule sur une étroite langue de terre sauvage, serrée entre l'Atlantique à l'ouest et le delta du Saloum à l'est. La pointe de cette langue de terre, ben j'ai voulu la prendre en photo, mais bien sûr, pas le bon objectif, cette pointe de Sangomar est devenue une île...

    Donc...sur la route une curiosité...

    canet-mai-2010-0100-copie-1.JPG

    1 construction originale, mais Sagamor n'a pas su nous expliquer de quoi il s'agissait ...nous avons supposé que c'était  des  "boudins" remplis de je ne sais quoi, et fermés à chaque extrémité, déposés les uns sur les autres de façon à en faire une case????

    canet-mai-2010-0102--2-.JPG

    La plage de Djiffer...

    canet-mai-2010-0103--2-.JPG

    Nous arrivons un peu tard dans la matinée, beaucoup de pirogues sont parties à la pêche...

    canet-mai-2010-0104--2-.JPG

    Nous grimpons dans la pirogue, 4 toubabs, Amagor, le piroguier et son aide...

    canet-mai-2010-0105--2-.JPG

    canet-mai-2010-0107--2-.JPG

    Ca remue un peu mais tout le monde est en confiance, il fait déjà très chaud, casquettes et crèmes solaires sont déjà de sortie, et la bonne humeur est au RDV...

    canet-mai-2010-0108.JPGNotre pirogue passe non loin d'un campement plutôt chic...je crois qu'il s'agit du Lodge du Delta Niominka

    canet-mai-2010-0156.JPG

    Il fait chaud, très chaud, voilà presque 2 heures que nous "piroguons" notre estomac commence à crier famine...qu'à cela ne tienne...

    canet-mai-2010-0158--2-.JPG

    C'est marée basse, la pirogue s'avance gentiment, et nous apercevons des moules et des....

    canet-mai-2010-0161.JPG

    ......huîtres de palétuvier....Amagor a cassé quelques branches et Pat et lui  ont ouvert ces huîtres avec quelques difficultés certes, mais quel régal!!!!!

    canet-mai-2010-0165--2-.JPG

    Amagor n'avait pas oublié le citron...génial non!!!Les huîtres étaient...comment dire...délicieuses, charnues, sentant bon l'iode, bref un vrai régal

    Allez, on range tout et direction la plage où nous devons pique niquer, les huîtres c'est bien, c'est bon, mais ça tient pas vraiment au ventre!!!!

    Une petite plage bien sympa, un feu de bois, une gamelle ramenée d' un village au bord du fleuve, les poissons, le pain, les tomates et les oignons achetés dans le même village...

    canet-mai-2010-0167--2-.JPG

    canet-mai-2010-0168.JPG

    1 natte sur le sable, les toubabs que nous sommes et Agamor s'assoient autour du plat et le temps de le dire, il n'y avait plus grand chose.....nous avons fait local, pas de couverts, le Bon Dieu nous a donné 2 mains!!!!!

    canet-mai-2010-0171.JPG

    canet-mai-2010-0176.JPG

    L'équipe au grand complet, piroguier, barreur, et cuisiniers....

    canet-mai-2010-0182--2-.JPG

    Et l'autre équipe, celle de toubabs et de leur guide, Amagor, un homme qui adore son pays, sa culture, qui se désole de voir son pays sombrer doucement mais sûrement et qui souhaite ardemment nous faire découvrir le pays Bassari dont il est un spécialiste.

     

    Voila, la journée est presque finie, nous avons quand même mangé aux alentours de 16h....il est temps de tout ranger, de reprendre la pirogue, le 4X4 et direction Nianing, notre hébergement chez l'habitant, chez Rosalie, pour être plus précise.

    Il ne fait pas encore sombre lorsque le piroguier propose un raccourci à Amagor...... et nous voilà embourbés jusqu'à l'essieu ou presque....

    Au final, presque une heure pour se sortir de là, reprendre la route et arriver "trop tard" pour prendre en photo le baobab le plus gros du Sénégal, qui se trouve à environ 8 km de Joal, au bord d'une piste. Très visité en journée, il est difficile de s'en approcher tant il y a d'antiquaires (vendeurs de souvenirs) mais c'est sans compter mon éternel optimisme.... canet-mai-2010-0191--2--copie-1.JPG

     

    Allumez votre lampe de poche et cherchez la petite voiture garée presque au pied du baobab, cela vous donnera une idée de sa grandeur...j'ai essayé de vous mettre une flêche blanche

     

    Un peu long comme article, j'en conviens, et je ne vous garantis pas que je ferai plus court la prochaine fois!!!!!

     

    animbisous-blog.gif


    19 commentaires
  • senegal 0169

    Ce 28 janvier, nous décidons, avec Renée et Jean, de partir à  Popenguine.

    Nous voilà tous les 4, sans Chipie, bien sûr,  dans la voiture de Jean, en direction de ces 2 endroits, situés sur la Petite Côte.

    Popenguine est un petit village, juché sur la falaise au Cap de Nazé, à 60 kms au sud de Dakar.

    088.JPG

    Pour commencer, une plage magnifique, propre, ce qui change es plages vues jusqu'à maintenant.

    106.JPG

     

    109.JPG

    Des maisons, belles mais en danger....

    110.JPG

    111.JPG

    La mer grignote du terrain....

    112.JPG

    113.JPG

    121.JPG

    En voilà une qui est à l'abri!!!!

    122.JPG

    Celle-ci aussi.....

    Envie d'un petit café?

    123.JPG

    Sympa non ?

    Un beau resto, mais avec possibilité de prendre un café. Pas de courant ? Qu'à cela ne tienne, le gentil serveur a mis le groupe électrogène en route et nous a servi , a Renée et moi un très bon café!!!!

    124.JPG

    127.JPG

    Le sapin de Noël est toujours là, en bois, avec 1 multitude de petites ampoules, à la place de boules et guirlandes.

    Après cette petite pause sympa, nous reprenons notre ballade et nous découvrons quelque chose de surprenant!!!

    116

    117-copie-1.JPG

    Vous voyez ces fleurs sur le milieu de l'image, cette tête de bélier à gauche ????

    118.JPG

    Surprenant non, ces sculptures tout au bord de la plage.

    119.JPG

    120.JPG

    Après cette étrange rencontre, nous remontons vers le village et là aussi, très belle découverte!!!!

    130.JPG

    Cette basilique est le RDV de nombreux chrétiens de l'Afrique de l'Ouest, le lundi de Pentecôte. Un peu le Lourdes local!!!

    132.JPG

    135.JPG

    Il est bientôt 13h, le café est loin et les estomacs crient "famine".

    Nous remontons en voiture, direction Toubab Dialaw. Mais........j'ai oublié le guide du routard, et sur place, nous ne trouvons ni à manger, ni même les falaises tant vantées.

    Nous allons au restaurant fameux La Pierre de Lisse, à N'Dayane, entre Toubab et Popenguine.

    Nous prenons le temps de nous installer, pas un client, et nous jetons un oeil sur la carte.

    Les prix dépassent la raison. Nous reprenons nos APN et repartons, avec quelques excuses, vers un autre restaurant, connu de Jean et Renée.

    En voici l'entrée....

    143.JPG

    144.JPG

    La carte et les prix sont déjà beaucoup plus raisonnables, il y a la piscine, et la mer juste à côté!!!

    147.JPG

    Nous nous sommes régalés

    150.JPG

    Le resto vu de face....

    151.JPG

    le même vu de côté...

    152

    détente au bord de la piscine pour Pat et....

    153.JPG

    Chipie et Renée

    Comme je n'avais pas pris mon maillot de bain, je me suis contentée de tremper mes jambes, car ce jour-là, comme tous les jours pendant 2 mois, il faisait chaud

     

    Une très très belle journée passée ensemble, et l'envie de recommencer rapidement.

     

    animbisous-blog.gif


    36 commentaires
  • senegal-0169.JPG

     

    Ce 20 janvier, Pat et moi nous levons de bonne heure, RDV ayant été pris avec Les Jo's et leurs amis, en vacances à Saly. Pour vous expliquer, le couple des Jo's sont des amis de notre Mimi nationale, Michèle, qui habite aux alentours de Lyon.

    Avant mon départ, Michèle m'avait donné les coordonnées de Jocelyne, car elle savait que le couple partait au Sénégal un peu plus tôt que moi.

    Nous nous sommes rencontrés la toute 1ère fois à la plage deSaly, et de fil en aiguille, elle nous a proposé de venir avec eux dans le village de Babacar. Donc RDV à 8h30 devant la résidence Plein Sud 2 , le minibus est là.

    054

    Nous sommes12 en comptant le chauffeur, Philippe, l'initiateur de la sortie, Babacar, le fils du village, et Ibrahim .Jo' avait prévu 2 coussins pour mon dos, ne sachant pas trop dans quel véhicule nous allions circuler. Jocelyne est la seule à être habillée "local"

    A la sortie de Saly, 1er arrêt pour acheter du riz, 2 sacs de 50 kgs (je crois) 2 gros bidons d'huile de cuisine, gros savons pour la lessive, 4 chaises en plastique et du pain pour l'équipe à midi. (casse croûte).

    Le coffre est déjà bien rempli de chaussures pour les enfants, de médicaments, de vêtements.  Il s'agit d'une expédition humanitaire, d'une mission humanitaire, Pat et moi ne l'avions pas vraiment compris, très peu d'argent sur nous, donc ne pouvons guère participer à ces achats......

    L'arrivée au village se fait sous un soleil de plomb, tout de suite entourés par les quelques enfants qui ne sont pas à l'école, car trop petits. Le village est dans la brousse, à des kms d'une école, d'une route....

    Les femmes sont heureuses de nous voir, elles ont revêtu leur plus beaux boubous. Les hommes restent à l'écart.

    055.JPG

    Une vue partielle du village.

    056.JPG

    Le minibus est déchargé de sa précieuse cargaison.

    057.JPG

    058.JPG

    Chèvres et poules gambadent autour des cases.

    061.JPG

    Une petite partie du chargement....

    063.JPG

    Les femmes et les enfants se rassemblent sous le toit de paille et la "musique" et la joie éclatent

    064.JPG

    Même sur le dos de sa maman, le petit "bout" danse aussi!!!!!

    065.JPG

    La joie, le plaisir de vivre, de danser...

    066.JPG

    Les toubabs (blancs) s'y mettent aussi!!!

    067.JPG

    Jo n'est pas en reste.

    068.JPG

    Les petits s'y mettent aussi, la musique, la danse semblent innées chez eux.

    069.JPG

    070.JPG

    071.JPG

    La réserve à grains, presque vide...

    072.JPG

    Le puits, un peu à l'écart des cases.

    075.JPG

    Babacar nous explique que le puits a une profondeur de 50 m mais que le niveau d'eau a beaucoup baissé.

    Un enfant, il y a peu, était monté sur la margelle, pourquoi?  mystère, il est tombé et s'est tué.

     

    La nuit, les hyènes tournent autour du village, 1 (ou 2) je n'ai pas bien compris) enfants se sont fait dévorer en allant faire leurs besoins....

     

    Babacar nous a préparé sa case afin que nous puissions manger à l'abri du soleil, qui tape fort!!!!

    Jo y va de ses blagues truculentes. Chacun offre , qui 1 bière, qui du rosé encore bien frais, de l'eau, des lingettes etc....

    Nous passons un moment fort agréable, en compagnie des villageois et c'est l'heure du retour.

    Nous ramenons, en souvenir, des cacahuètes grillées à la poêle, devant nous, et une calebasse chacun, voir 2 pour Patrice!!!!

    Retour vers la ville et arrêt à Warang pour déguster et acheter, pour certains, dont Pat et moi, bien sûr, les liqueurs de Warang. Pas de lien, dommage, mais si vous tapez "liqueurs de Warang Sénégal" vous trouverez la page d'accueil.

    Je vous offre, non pas un verre de liqueur mais le baobab magnifique qui s'y trouve.

    087.JPG

     

    Voilà, ce sera pour la journée, une très belle journée, riche elle aussi en émotions, en surprises et en fous rires.

     

    animbisous-blog.gif


    15 commentaires
  • senegal Novembre 2009 457

     

    Le 18 février, nous arrivons à Pointe Sarène Pat et moi afin de partager une dernière fois le repas avec les enfants.

    Je vous rassure, nous avions payé nos repas la semaine passée...

    Je n'ai pas emmené mon APN, pensant que ma filleule ne serait pas là, mais heureusement, Nathalie et son fils Dorian, qui partagent la maison de Rose, à NIANING, (reportage photos plus tard) a son APN, donc que quelques photos à vous offrir.

     

    P1000679.JPG

    Une bénévole épluche les oignons, voilà pourquoi Lamine m'a demandé d'acheter une plache à découper, beaucoup d'oignons et le risque de se couper...

    P1000680.JPG

    Au menu, coquillettes, oignons, légumes et viande.

    P1000681.JPG

    Remplissage des plats...

    P1000682.JPG

    Et OHHHHHHHHHHHHHHH surprise et bonheur, ma filleule est là, Lamine, discrètement, a demandé qu'on aille la chercher chez elle....Elle a l'air tellement fragile que j'ai peur de la toucher....elle est chaude, un peu de fièvre, mais un appétit d'ogre....

    P1000683.JPG

    Nathalie s'occupe des photos pendant que moi, je la mange du regard, n'osant pas trop la prendre dans mes bras, elle est en "terrain connu" sur les genoux de l'aide maternelle...

    Et puis, je craque, je m'écroule, et je pleure de tout mon coeur, mon corps, je suis obligée de sortir, j'ai honte de ne pas pouvoir contrôler toute cette eau qui me sort de partout, les yeux, le nez....Pat sait qu'il doit me laisser, mais Lamine s'inquiète et envoie Nath me consoler.....

    Je me reprends, sèche mes larmes, allume une cigarette, la fume tranquilou dehors, et la colère monte en moi...

    Combien de parrainages n'ont pas été validés par Georges, l'ancien directeur???? je ne sais pas.

    Lamine n'a pas les livres tenus par Georges avant sa mutation....

    P1000684.JPG

    Je retourne auprès de mes ami(e)s , de Ndèye, je suis à côté d'elle, et pour elle, je veux savoir ce qui se passe au sujet des parrainages, mais je ferai ça en rentrant, d'abord en contactant Maria et ensuite...ben je verrai bien!!!!

    Ndèye mange, ouvre la bouche dès que la cuillère se présente....au bout d'un moment, étant donné qu'elle n'a pas l'habitude de manger autant, on stoppe, pas nécessaire qu'elle vomisse tout non plus!!!!!

    Elle vient sur mes genoux (désolée pas de photos) je lui parle, on se regarde, on se mange du regard toutes les 2, mais je ne suis toujours pas sûre qu'elle comprenne ce qui se passe!!!!!

     

    En tout cas, son état de santé s'est stabilisé, car elle ne vas plus à Dakar qu'une fois par mois, et elle a son traitement pour le mois.

    Impossible de savoir ce qu'elle a, la famille est très très discrète sur le sujet. J'imagine bien sûr le pire, mais je ne le saurai jamais.

     

    Voilà, je ferme, sur mon blog, ce chapitre concernant l'école de Pointe Sarène.

     

    Quelques marraines, en lisant les 1ers articles, m'ont contacté via la fiche contact, et avec le nom et le prénom de leur(s) filleul(e)s, je vais me renseigner auprès de Lamine. J'ai ses coordonnées téléphoniques et internet, donc je garde le contact, avec lui, le Sénégal et surtout Pointe Sarène et ma filleule.

     

    A bientôt pour la suite de mon séjour au Sénégal

     

    P1000683-copie-1.JPG


    28 commentaires
  • senegal Novembre 2009 457

    Cette fois-ci, je vais à l'école de Pointe Sarène le vendredi, pour midi, afin de partager le repas avec les enfants et l'équipe pédagogique. On est le 11 février 2011.

    Mon fils Jean-Emmanuel et mon filleul, Kévin, m'ont fait la surprise de venir passer quelques jours au Sénégal et sont de la "partie".

    senegal-0001--2-.JPG

    Mes "petits" viennent d'arriver, je les vois la 1ère mais eux ne m'ont pas encore vue....

    Les bénévoles qui s'occupent de faire à manger ne sont pas encore là, mais ne sauraient tarder...

    J'en profite pour discuter du fonctionnement de l'école, parrainages etc...avec Lamine et les 2 français, J.M. et Nanou son épouse.

    Certains prénoms ne sont pas à prononcer car la désillusion et l'écoeurement sont encore à fleur de peau.....

    Une petite boutique "Tigo" à côté de l'école est ouverte, et j'en profite pour acheter 2 couteaux,quelques épluche-légumes, il manque une planche à découper, pour les oignons....

    senegal 0012 (2)

    L'quipe de bénévoles est au travail....j'essaie de donner un coup de main, mais éplucher des carottes avec un couteau....limite je laisse une carotte "alumette".....

    senegal 0013 (2)

    Pour les navets, je ne suis guère plus douée...

    Je vous rassure, il n'y a pas que 3 personnes qui s'occupent des repas.

     Elles sont plusieurs, 4 par vendredi, et si l'une d'entre elles est indisponible, une autre est là pour la remplacer, afin que tout soit toujours prêt en temps et en heure, afin de libérer les enfants pour 13h.

    senegal 0168

    La "cuisine"....les légumes cuisent tranquillement!!!!!

    senegal 0036

    Le repas des enfants est prêt....remplissage des 17 plats....1 plat contient le repas de 10 enfants, il y en a 172, donc 17 plats....

    senegal 0037

    Viande et légumes...

    senegal 0041

    Les enfants seront tous servis en même temps, ou presque, il faut le temps d'amener les plats jusqu'à l'école qui est juste à côté.

    Kévin, mon filleul, est sérieusement secoué par ce qu'il voit et comprend, et s'isole.....

    Mon fils Jean-Emmanuel m'avait dit vouloir venir au Sénégal pour "remettre" les pendules à l'heure, je crois que c'est fait!!!!

    senegal 0045 (2)

    J'ai essayé de faire pareil...mais la peur de tout faire tomber et de gâcher cette nourriture, j'ai pas été au bout du chemin...

    senegal 0050 (2)

    Presque le silence, les petits mangent de bon appétit.

    senegal 0046 (2)

    Chaque enfant à un beau morceau de pain, et croyez moi, il ne reste rien dans les plats!!!!

    senegal 0049 (2)

    Tout le monde n'est pas encore servi, mais les enfants attendent patiemment que le plat arrive.

    senegal 0048 (2)

    senegal 0030 (3)

    Je vous présente Salimata Dabo, la filleule de Marilyne, une amie de Patrice. Salimata a 4 ans, elle est en moyenne section, et malheureusement, son parrainage n'est pas parvenu à l'école, alors que le chèque, envoyé avant le départ de Maria, en décembre dernier, a été encaissé......

    senegal-0029--2-.JPG

    Ma filleule n'était pas là ce jour là, elle était à Dakar pour des soins.

     

    Voilà, je vous laisse sur cette belle photo pleine de sourires....

     

    animbisous-blog.gif


    17 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique