• ai-je bien fait?



    J'ai travaillé dimanche soir, un souci de planning et j'ai remplacé une collègue absente pour maladie!

    Personne ne dit rien, ne fait rien, et je ne suis pas d'accord, mais je ne fait rien non plus
    Un de nos patients, en fin de vie, moins de 50 ans, fume dans sa chambre!
    Et pas qu'un peu!
    Cigarette après cigarette, il ne mets pas sa vie en danger, c'est déjà trop tard, mais il mets celle des autres patients, et de l'équipe médicale, en danger!
    Toutes les chambres sont équipées de rampes à oxygène, et même s'il fume dans la salle de bain, c'est dangereux!

    Il a déjà "cramé" son pantalon en plusieurs endroits, et certainement ses cuisses avec! Mais comme il est sous morphine, il ne sent rien!
    Il refuse que l'on s'occupe de sa toilette, donc on ne peut que supposer qu'il s'est brûlé les cuisses aussi!
    En d'autres circonstances, j'aurais déjà prévenu la direction, d'ailleurs l'équipe médicale aurait fait le nécessaire bien avant!
    Mais là, que faire,que dire???
    J'ai travaillé toute la nuit, avec la porte de sa chambre ouverte, pour le cas où l'odeur de tabac se transforme en odeur de brûlé, j'ai été le voir toutes les heures, et à chaque fois, il somnolait, la tête dans les bras, posée sur le rebord du lavabo! 1  nouvelle cigarette en train de se consumer dedans!
    Quand je suis rentrée chez moi, j'avais la nausée, d'avoir respiré toute la nuit cette odeur de tabac qui s'infiltre partout!
    Ca sentait dans tout l'étage

    La Direction est-elle au courant? Je n'en sais rien!
    Dois-je la mettre au courant? Je n'en sais rien!
    Et puis, que se passera-t-il, après?
    Va t-on m'en vouloir? restera -t-il dans cette chambre, proche de l'infirmerie, pour le cas où?
    Doit-on prendre le risque qu'il fasse tout sauter?
    Il y quelques années, quand 1 patient fumait dans sa chambre ou dans le couloir, je l'avertissais moi-même, on signait un "pacte", et tout se passait bien. Dans le cas contraire, je prévenais la direction, et en cas de non-respect, le patient était viré....
    Mais là, rien n'est pareil, ce patient fait toute la différence, pour moi, pour l'équipe...

    Je travaille  ce WE, et je crains d'être à nouveau confrontée à ce problème!
    1 incendie en pleine nuit, alors que nous ne sommes que 2, j'ose pas y penser!

    Cette incertitude quand à ma façon de réagir me mine!!!!

    Je sais, les conseilleurs ne sont pas les payeurs....

    Mais vous, qu'en pensez-vous?





    « ma Saint Valentin.....Hier soir, je suis sortie..... »

  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Février 2009 à 19:54

    Bonsoir Coqueline, effectivement c'est un cas de conscience, non plus pour ce malade mais pour "l'entourage" c'est à dire vous les soignants et vos responsabilités... j'ai des amis dans le milieu et j'entend parfois parler de problèmes similaires. Enlever la cigarette à cet homme en fin de vie c'est une chose que j'aurais du mal à faire, cette cigarette, c'est son dernier "plaisir" même si c'est à cause d'elles qu'il est sans doute dans cet état, mais c'est un autre débat.
    Tu parles de pacte, n'y a-t-il pas une possibilitée de l'amener fumer dehors, ou du moins dans un endroit moins exposé ? en lui proposant un marché, ok tu fumes, mais ailleurs.
    En tout cas ne garde pas çà pour toi, c'est à la direction de prendre aussi ses responsabilités. Je sais c'est facile à dire !! Mais je pense que tu n'as pas à porter le risque que ce patient fait prendre au autres. 
    Je te souhaite bon courage quelque soit la décision que tu prennes. Essaye de prendre celle que tu pourras le mieux assumer au cas où...
    Avec affection

    2
    Mardi 17 Février 2009 à 20:46
    personnellement je le dirait c'est tropdangereux , il doit bien y avoir une psychologue pour lui expliquer , c'est le boulot de ceux qui sont au dessus de toi de prendre en charge de telles situations
    bisous
    cerisette
    3
    Mardi 17 Février 2009 à 21:22
    Je comprends ton souci... pas facile ! Personne n'a le courage de lui refuser quoi que ce soit vu les circonstances, c'est bien ça ? Mais les autres patients ne sont pas en fin de vie alors faut-il les mettre en danger ? Moi, je crois que j'aurais averti la direction, après, à eux de juger ce qu'il est bon de faire. J'ai travaillé aussi dans une maison de retraite et il y avait aussi un résident qui fumait dans sa chambre mais la direction était au courant. Alors bien sûr, cela ne change rien au problème du risque d'incendie mais à chacun ses responsabilités. Je crois que c'est pour ça que tu es mal à l'aise, parce que la décision ne t'appartient pas finalement même si c'est ton coeur qui parle. Il faut penser aux autres patients... Enfin, tu voulais un avis, je te donne le mien mais ce n'est que mon avis... Bon courage, gros bisous
    PS. les filles regardent Astérix ce soir et c'est calme, ouf !
    4
    Mardi 17 Février 2009 à 21:26
    Je trouve que tu fais un métier bien difficile. Peut-être que si tu expliques simplement à ce patient qu'il y a des risques d'incendie, il t'écoutera. Et tu auras fait ton devoir. Je ne vois pas ce que tu peux faire de plus.  Ce qui est malheureux c'est qu'il ne puisse pas fumer en paix et sans risque dans sa chambre.
    5
    Mardi 17 Février 2009 à 21:34
    Comprends pas, je t'ai laissé un long commentaire, un avis et il n'apparait pas, mince alors !
    6
    Mardi 17 Février 2009 à 22:37
    Malheureusement, la nuit, avec la morphine, il ne comprends et n'entends rien!
    de plus, il est formellement interdit de fumer dans tout l'établissement, celui ayant signé la charte des Ets sans tabac!
    7
    Mardi 17 Février 2009 à 22:38
    Pas de problème, il arrive ton com!
    8
    Mardi 17 Février 2009 à 22:39
    Merci Valérie,le risque est réel, et la nuit, j'ai une supérieure, l'infirmière, qui, elle, ne dit rien!
    Alors.....
    9
    Mardi 17 Février 2009 à 22:41
    Suis bien d'accord avec toi, pas de psy dans l'ets, et de toute façon, il n'entendrait pas!
    bisous cerisette
    10
    Mardi 17 Février 2009 à 22:43
    Merci Maryse, je sais tout cela, et je suis en bas de l'échelle hierarchique, mais je tiens à ma peau, et je n'ai pas l'habitude d'ouvrir le parapluie, alors, je vais encore y réfléchir, et d'ici samedi j'aurai sûrement pris une décision.
    Bisous
    11
    Mardi 17 Février 2009 à 22:46
    Dans son état, avec une alimentation parentérale, il ne peut guère bouger de sa chambre, et la nuit encore moins, c'est moi qui ferme les portes de l'ets! La maison de convalescence a signé la charte des Ets sans tabac et de toute façon, les rampes à Oxygène sont un danger réel face à 1 incendie ! Au cas où, je vais proposer à ma collègue samedi de faire une simulation en cas d'incendie dans sa chambre, on verra bien ce qu'elle en pense!
    Bisous
    12
    Mercredi 18 Février 2009 à 03:13
    Mon père  était hospitalisé pour le cancer des fumeurs. à la surprise de ma mère, les médecins le laissaient fumer. elle en interroge un qui lui répond: madame, le jour où votre mari arrêtra la cigarette,  il mourra 5 jours plus tard. quelques temps après ma tante rend visite à mon père, ma mère n'ayant pas pu y aller, en sortant e l'hôpital toute heureuse elle appelle ma mère et lui dit: j'ai une bonne nouvelle: Max a cessé de fumer!... 5 jours plus tard, il décédait...
    Agissez en votre âme et conscience
    cordialement
    Lyne
    13
    Mercredi 18 Février 2009 à 03:27
    Bonjour depuis canton (Guangzhou) Sud de la chine. que raconte tes collegues qui te remplace....voila la vraie question !! oui le sourire parce que je ne vais pas marcher 3 km Bonne journée du mercredi amitiés de canton Qing et rené A bientôt sur: http://belgique-chine.over-blog.com La Chine hors des sentiers battus, par le tourisme.
    14
    Mercredi 18 Février 2009 à 08:27
    Bonjour ma belle !
    Je ne sais que te conseiller sur cette situtation étrange...
    Mais je suis sûre que tu vas trouver une solution !
    Je te fais confiance !
    Je t'ai tagué, si tu le souhaites bien sur.
    Bonne journée !
    15
    Mercredi 18 Février 2009 à 09:37
    no souci, Cline, je vais m'en occuper au plut tôt!
    Bises
    16
    Mercredi 18 Février 2009 à 09:40
    Mes collègues demandent de le surveiller, c'est tout!
    Bonne journée à vous 2
    17
    Mercredi 18 Février 2009 à 09:47
    Merci Lyne de votre passage. Malheureusement,ou heureusement.... maintenant il est interdit de fumer dans les lieux de santé! Dans la journée, ce patient sort un peu, mais la nuit, tout est fermé, of course!
    Avant la nouvelle charte, l'Ets était doté d'une salle "fumeur" depuis elle a été supprimée et transformée en chambre!
    J'ai pas trop envie de faire la une des journaux de la région, enfin pas moi, mais l'Ets où je travaille!
    Mon âme et ma conscience ne me disent pas la même chose
    Bises et bonne journée
    18
    Mercredi 18 Février 2009 à 10:31
    oui, c'est vraiment un cas de conscience ! Tu as du courage...
    mon père est décédé d'un cancer du fumeur, et les soignants l'on laissé fumer lorsqu'il était à l'hopital, mais seulement dans une salle prévue pour çà, pas dans sa chambre.
    ton patient, je suppose qu'il ne peut se déplacer ? Et dans cet établissement, il n'y a peut-être pas d'endroit prévu pour les fumeurs ?
    Pour lui, c'est particulier, puisqu'il semble ne pas pouvoir se passer de l'odeur de la cigarette, vu qu'il la laisse se consumer même la nuit...
    Et je comprends que ce soit très désagréable pour tout le monde autour!
    Que faire ? Dans la mesure où çà peut être dangereux, moi, j'en parlerais à mes supérieurs. Ce sont des gens "humains" je pense et ils pourront peut-être trouver une alternative, une solution qui tiendrait compte du bien être de chacun. ?????
    enfin, ce n'est que mon humble avis
    bon courage à toi - bonne journée - bises
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    19
    Mercredi 18 Février 2009 à 11:05

    Coucou Coqueline..

    Tu dois en parler à ta supérieur..Tu dois te couvrir..
    Tu dis qu'il n'y a pas de psy ? Déjà pas normal.
    J'ai eu un frère qui ressemblait à ton "type"...Qui n'en faisait qu'à sa tête et qui a crevé d'un cancer de la gorge..Je me souviens être allé le voir à l'hôpital..La journée, tous ces pauvres types se trainaient dehors dans le froid..Pas normal qu'on ait supprimé les salles pour fumeurs...En France, nous sommes dans le tout ou rien..En quelques années, on est passé d'un extrême à l'autre...
    Le gouvernement y a pensé à ces gens qui sont en train de crever dans les hôpitaux et qu'on ne peut pas raisonner ?..Si, on peut les raisonner....avec de la gentillesse...
    De toute façon, comme tu dis, même si on leur enlève leurs cigarettes, ils en planqueront..Je  me souviens qu'un jour, mon frère est sorti de l'hôpital pour aller en ville acheter des cigarettes....et peut-être aussi boire un coup..Il est tombé dans la rue et ce sont les pompiers qui l'ont ramené...
    De toute façon, mon frère fumait chez lui aussi et sa maison n'a pas pris feu...
    Est-il seul dans sa chambre ? Tu dis qu'il fume dans le lavabo..Donc, c'est qu'il sait que c'est interdit...Pauvres types (au pluriel) que la cigarette, l'alcool tuent, mais qui continuent à chérir ce qui cause leur mort...
    Tu dis qu'il ruine la santé des autres...La plupart qui doivent être dans son service sont certainement aussi à l'article de la mort..Et puis, si c'est à votre santé que vous pensez, dîtes-vous qu'il ne va plus en avoir pour longtemps et qu'il vous fichera bientôt la paix....Parle-lui, dis lui qu'il ne faut pas qu'l fume, que c'est dangereux..Enfin, c'est à l'infirmière de lui parler..La nuit, ne lui donne-t-on pas des somnifères pour dormir et pour qu'il vous fiche la paix ?
    Avant, on fumait partout, dans les bars, les restaurants, les endroits publics...Maintenant, on est passé à l'interdit total...Le gouvernement commence à nous gonfler avec ses interdits toujours plus "interdits"...
    ps : J'ai arrêté de fumer il y a 10 ans, mon mari, il y a 5ans et, il est vrai qu'on ne s'en porte pas plus mal...

    20
    Mercredi 18 Février 2009 à 14:38
    Je travaille dans 1 maison de convalescence, pas 1 hôpital, petite structure de 80 patients. Je ne sais pas s'il ruine la santé des autres, mais il met leur vie en danger, à cause du risque d'incendie et d'explosion (présence d'oxygène).
     Lui parler ne sert à rien, il est "à l'ouest" à cause de toute la morphine qu'il a sur 24h. Il n'a pas besoin de somnifère, il a tellement peur de mourir qu'il ne se couche pas et préfère s'asseoir à la SDB pour fumer....mieux vaut ça que de fumer au lit!
    Bises et bon après midi
    21
    Mercredi 18 Février 2009 à 14:42
    Sa cig. se consume parcequ'il s'endort avec, mais heureusement, à la SDB. C'est mieux que dans son lit!
    Je crois bien, mais je dois vérifier, que tous nos médecins sont au courant!!! Sauf la Direction!
    Enfin, je verrai bien samedi soir ce que je dois faire avec ma collègue infirmière!
    Bises et bonne journée Célilou
    22
    Mercredi 18 Février 2009 à 14:43
    Merci ma Gégé, j'espère prendre la bonne décision samedi soir!
    Bisous et bonne journée
    23
    Mercredi 18 Février 2009 à 14:55
    alors là ma pauvre c'est pas évident...j'aurai du mal à lui retirer son unique plaisir, d'un autre coté j'en parlerai à mes supérieurs meme si ils n'agissent pas, au moins en cas de pépins c'est pas toi qui prendra sur les doigts...franchement c'est une situation délicate...gros bisous, joana
    24
    Mercredi 18 Février 2009 à 18:32
    Que te dire ???? Je pense que de toi-même, tu vas trouver la réponse à tes questions....Mais tu ne dois tout de même pas laisser mettre votre vie et celle des autres patients en danger !!!
    As-tu un ou une supérieur(e) directe avec qui tu pourrais évoquer le problème ???
    Pas facile à gérer et je comprends que tu ne sois pas à l'aise avec ce genre de situation.
    A bientôt pour des nouvelles. Bisous.
    25
    Mercredi 18 Février 2009 à 18:35
    S'il y a le feu ou une explosion, c'est pas que sur les doigts que je vais en prendre, je vais me retrouver au tribunal.....
    Bises et bonne soirée
    26
    Mercredi 18 Février 2009 à 18:37
    Ma supérieure directe,c'est l'infirmière avec qui je travaille la nuit, et toutes les IDE qui sont là le soir et le matin, aux transmissions, et tout ce monde là est au courant!
    Bises
    27
    Mercredi 18 Février 2009 à 19:34
    Je pense que c'est assez difficile ton métier, sans devoir en plus se sentir coupable pour les autres...je ne saurais te conseiller...
    bisous.
    Et surtout bon courage pour ce WE.....
    Dany
    28
    Mercredi 18 Février 2009 à 21:35
    Merci Dany
    bonne soirée
    29
    Mercredi 18 Février 2009 à 21:43
    C'est vraiment pas une situation facile. Mais pense à toi...regardes, tu te mines avec cette histoire. Pense aux autres : il ya un réel danger de feu, je te le confirme malheureusement. Il est même étrange qu'il puisse fumer, devrait y avaoir un système de détection automatique incendie. Mais est ce à toi d'en parler? D'autres collègues l'ont aussi constaté. Pourquoi personne ne dit rien? Et la Direction ne visite jamais? Si ça sent le tabac, ils devraient s'en rendre compte d'eux même... Je te dirais surtout en conclusion, ne cherche pas à protéger ce patient au détriment des autres et de toi. Si une occasion se présente pour résoudre le problème, saisit là, sans étét d'ame pour ce patient.
    30
    Nad
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:39
    difficile dilemme en effet... lui interdire ses derniers plaisirs c'est dommage mais si il doit faire tout sauter ! pourquoi ne lui donne t'on pas des palliatifs à la nicotine ? et au moins l'autorisation de fumer le jour mais de se retenir la nuit ! et puis d'abord pourquoi il dort pas la morphine n'agit plus ?
    je comprends que tu sois  mal à l'aise devant ce problème ; mais il y a des cadres dans ton service de jour et peut être de nuit aussi : moi j'en parlerai à mes supérieurs et après à eux de prendre la décision
    bizzzzzz
    31
    Jeudi 19 Février 2009 à 17:16
    La Direction est occupée par les nouveaux travaux d'extension....et le détecteur de fumée est dans la chambre pas dans les toilettes....
    Avec tous les coms lus depuis la parution de cet article, j'ai des petites choses à vérifier au boulot et après je prends ma décision!
    Bises et bonne soirée
    32
    Jeudi 19 Février 2009 à 17:29
    Il veut sa clope....et la morphine le fait somnoler, c'est pour ça que c'est dangereux, il somnole la clope au bec.....
    Samedi je pose les bonnes questions et je prends la bonne décision!
    Bises
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :